Sélectionner une page

Agence immobilière Le Havre quartier de Rouelles

Commune indépendante jusqu’en 1973, la commune de Rouelles est rattachée à la ville du Havre à la suite de l’urbanisation croissante.
La place et la rue principale du quartier de Rouelles ont gardé un esprit paisible, plus proche de l’âme d’un village que de l’animation d’une grande ville.
Ce quartier attire de nombreux locataires ou acquéreurs souhaitant habiter au Havre, pour sa proximité avec l’un des deux plus grands espaces de verdure de la ville du Havre, le parc de Rouelles.

Le quartier de Rouelles, un ancien village agricole indépendant

Au 19ème siècle, Rouelles était une commune indépendante, entre Le Havre et Montivilliers. Véritable bourg rural, les habitants vivaient principalement de l’agriculture et de l’artisanat.
Le quartier de Rouelles se dispute avec Sanvic, le titre de plus vieux quartier / village du Havre. L’église de Rouelles est mentionnée dès 1035 dans l’acte de restauration de l’abbaye de Montivilliers.
Mais au cours des 19ème et 20ème siècles, le village devient limitrophe du Havre. La création des lotissements de Frileuse et d’Aplemont, puis de la ZUP de Caucriauville rapproche progressivement la commune de Rouelles de l’agglomération du Havre.
A la suite d’un référendum local, la commune de Rouelles devient officiellement un quartier de la ville du Havre le 4 avril 1973.

Un quartier calme et familial, poumon vert du Havre

A la fin du 19ème siècle, les habitants de Rouelles sont de plus en plus nombreux à rejoindre la ville du Havre pour y travailler. A cette époque, la cité portuaire est en pleine expansion industrielle et les besoins en main d’œuvre sont croissants sur les chantiers navals.
A la fin du 20ème siècle, la ville du Havre se désindustrialise. Les havrais recherchent davantage un environnement calme et verdoyant, et commencent à s’exiler vers les communes voisines, Montivilliers, Fontaine-la-Mallet ou Octeville-sur-Mer.
Le quartier de Rouelles est très représentatif des tendances migratoires de la population. Mais il est aussi un des rares quartiers du Havre à proposer de vivre en ville dans un environnement de campagne.
Les quartiers de Rouelles et de Sainte-Cécile sont situés en lisière des deux poumons verts de l’agglomération du Havre, le parc de Rouelles et la forêt de Montgeon.
Le parc de Rouelles est un ensemble de prairies, d’étangs et de bois s’étendant sur 160 hectares. Il offre un écrin exceptionnel au manoir de la Bouteillerie et à son colombier du 17ème siècle, représentatif de l’architecture du Pays de Caux.
Si les guinguettes ont aujourd’hui disparu, le parc de Rouelles reste un lieu de promenade privilégié des havrais aux beaux jours.

S’installer dans le quartier de Rouelles, où en est l’immobilier ?

Le quartier de Rouelles est très résidentiel, abritant environ 3200 habitants. Il reste un secteur privilégié des familles à revenus modérés. Elles ont accès à tous les services de commerce, de santé, d’éducation, de loisir et de culture. Le quartier se situe aux portes de la ville, à deux pas de la zone commerciale de Montivilliers.