Longère : la maison de campagne pour se mettre au vert

La longère est un type de bâtiment allongé commun dans nos campagnes et dans nos villages. Bien que répandu sur tout le territoire, on en trouve principalement en Normandie et en Bretagne. Elle peut être construite en pierre, granit ou en bois et comprend généralement un seul niveau superposé d’un grenier mansardé.

Qu’est ce qu’une longère ?

Pour la plupart d’entre nous, le terme « longère » évoque une image de maison ancestrale qui est souvent utilisée pour décrire des maisons rurales construites au 19e siècle ou antérieur, et ressemblant à un vieux corps de ferme. Si l’on sent tient à la stricte définition de la longère, un bâtiment neuf ou récent construit dans le sens de la longueur pourrait ainsi également rentrer dans cette catégorie.

Cependant par observation, nous constatons qu’il est souvent de coutume de réserver le mot longère aux anciennes maisons rurales présentant un caractère historique et de plutôt utiliser le terme de « style longère » pour les maisons plus récentes ou neuves, ou encore celles qui s’apparentent dans leur esthétique ou leur philosophie aux anciennes longères, comme par exemple certains manoirs.

Le terme longère est donc à prendre au sens large puisqu’il n’existe pas de définition précise du mot. Pour ne prendre qu’un seul exemple, une longère avec un toit en chaume s’appellera tantôt longère, tantôt chaumière. Aussi, dans le cadre du présente site, nous considèrerons la longère dans son acception étendue de la définition, celle qui correspond plus à une philosophie de vie plutôt qu’un strict style architectural.

Définition historique de la longère

Une maison rurale multi-fonctionnelle

La longère était la maison de la petite paysannerie qui rassemblait dans une seule et unique pièce les paysans et les animaux de la ferme.

Construite en longueur avec peu de fenêtres

Toit mansardé en chaume ou en ardoises suivant les époques, sol en terre battue, peu de fenêtres… Voilà ce qui caractérisait les premières longères. et La longère normande était initialement construite en torchis ou en pisé, qui est un mélange de terre grasse séchée avec des cailloux et de la paille. Avec des matériaux trouvés localement.

Les différents types de longères

La classification s’effectue principalement par le type de matériaux utilisés, puisque les longères ont toutes sensiblement la même typologie architecturale.

La longère Normande

La Normandie disposant de bonnes ressources en bois et en argile, a permis la construction de longère en pan de bois qui est en quelques sortes une version améliorée et plus bourgeoise de la longère en pisé. Les longères normandes sont parfois appelées « granges », même si l’on ne les utilise plus pour entreposer du matériel agricole.

La longère Bretonne

La longère bretonne est généralement à partir de pierre grise spécifique de la région.

La longère Tourangelle

La longère tourangelle est généralement construite en pierre blanche. Comme son nom l’indique, elle est répandue dans la région de Tour.

La longère Charentaise

Ressemblant à la longère précédente, la Charente-Maritime présente des longères également construites en pierres blanches, qui présentent un bel effet avec rénovation par sablage par exemple.